Image default
Stratégie de Référencement

Comment faire pour créer des backlinks adaptés aux indications de Google ?

Nous nous sommes rendu compte qu’un caractère du référencement naturel, qui nous semble, malgré tout, indispensable dans le positionnement d’un site web, n’avait pas encore repéré sa place sur les blogs des nouveautés seo. Ce que nous voulons parler ici c’est le profil de liens. C’est la raison pour laquelle, nous allons aborder un peu ce sujet dans cet article.
Bien construire un netlinking et créer des backlinks est, actuellement, une nécessité afin de se placer en première position dans les résultats de recherche. Encore, faut-il respecter certaines règles dans le but de ne pas courir le risque des pénalisations venant du moteur de recherche Google ?

Élaborer un profil de liens plus naturel

Avant de commencer, il est important de rappeler aux débutants que le géant Google a instauré un certain nombre d’algorithmes depuis l’année 2012, ceci afin de classer les sites dans ses résultats de recherche. Ces algorithmes analysent en même temps le site et la notoriété des liens qui pointent vers ses pages. Cette pratique s’appelle souvent les liens entrants ou « backlinks ». À l’aide de ses algorithmes, ce moteur de recherche Google envisage en même temps à déclasser les sites qui présentent des liens entrants qu’il estime artificiels, et à primer ceux qui utilisent des backlinks qui lui paraissent plus naturels. Le moteur de recherche Google considère que ces liens dits naturels sont instaurés par des internautes entièrement désintéressés qui souhaitent seulement plébisciter en toute liberté vos pages. Vous remarquez ici la déloyauté de la situation. Lorsque les procédés de webmarketing sont possibles dans l’objectif d’inciter les internautes à partager des contenus, l’administrateur du site ne peut s’arranger d’attendre avec patience que des liens qui viennent à lui. Il aura recours à des dispositifs de référencement naturel (de toute façon, ce sont des techniques qui tendent à le faire croire). Au cas où il n’arrive pas à maitriser ces techniques, il pourra faire appel à une formation de référencement naturel avec un bon consultant SEO.

La variété des ancres

Il s’agit d’un petit texte du lien sur lequel l’internaute clique dans le but d’atteindre la page de destination. On peut considérer qu’un netlinking qui serait produit par les internautes eux-mêmes, ainsi de façon automatique, montrerait un profil d’ancre aléatoire et ainsi diversifié. C’est probablement en partant de ce fondement que le moteur de recherche Google a créé l’une de ses contraintes : la variété des ancres de liens. Certains vous suggéreront d’accorder à 70 % de votre netlinking, des liens qui sont non optimisés ou bien des ancres diluées, c’est-à-dire avec une adresse URL, un nom de domaine ou un pseudonyme pour ancre, et ainsi de dédier les 30 % des liens au titre exact des mots et des expressions-clés. D’autres recommanderont de délimiter chaque catégorie d’ancres à une étendue de 20 %. Quelles sont ses diverses catégories ? Toutes les ancres exactes, les différentes déclinaisons des ancres exactes, le nom du site ainsi que les adresses URLs. Dans certains des cas, il faudra faire preuve de mesure dans la répartition des ancres ; là encore afin de faire semblant d’une certaine naturalité.

Les qualités de liens

Vous savez sans doute qu’il existe deux sortes de liens : les liens nofollow et les liens dofollow. Si le premier type de lien commande le moteur Google à ne pas suivre le lien, le second, quant à lui permettra de se diriger vers la page de destination. En d’autres mots, cet attribut va cerner si le moteur de recherche doit considérer ou non le backlink. Il paraît ainsi plus judicieux, en premier lieu, de travailler sur les types de liens dofollow plutôt que les liens nofollow parce que seulement ce premier attribut dispose d’un impact réel sur le SEO, sans tenir compte de l’esprit détourné de Google qui reste obsédé par cette histoire de référencement naturel. C’est pour cela qu’il est important de prendre un peu plus de considération l’équilibre entre la grandeur des liens dofollow et celle des nofollow. Les réseaux sociaux ainsi que les commentaires de blogs constituent également de solutions adaptées pour se procurer aisément des liens en nofollow, mais aussi avec des ancres diluées.

Les domaines référents

Les domaines étant référents s’accordent parfaitement avec les domaines sur lesquels ont été mis vos backlinks. Les algorithmes du moteur de recherche Google vérifient que leur nombre n’est pas peu nombreux vis-à-vis du nombre de liens entrants. Si les domaines référents sont sans importance à l’égard des backlinks, cela montre qu’un nombre considérable de liens entrants ont été instauré sur le même domaine, voire sur la totalité des pages d’un site (par exemple, dans le bas de page nommé aussi footer). C’est ce que l’on appelle les liens sitewides. Toujours dans un esprit pareil d’un référencement plus naturel, Google applique des pénalisations sur ces types de liens. Le moteur de recherche considère aussi les adresses IP des serveurs hébergeant vos liens, de façon à lutter contre les démarches de référencement fondées sur les réseaux de sites.




Contactez nous pour le référencement de votre site internet.



Related posts

Les 5 tendances SEO à bien considérer et à appliquer

administrateur

L’intelligence artificielle va-t-elle prendre complètement la place des experts SEO ?

administrateur

Comment optimiser son seo afin de trouver beaucoup de clients ?

administrateur

3 crawlers gratuits pour bien gérer le SEO de votre site

administrateur

Audit technique d’un site : toutes les démarches pour bien réussir

administrateur

Stratégie de marketing digital efficace: Les 4 nouveautés SEO considérer

administrateur

Leave a Comment